Le BLOG by Clément
clément voyance blog

Arrêtez d'être aussi gentil

undefined

© Tous droits réservés - La copie sans autorisation de tout élément, photo ou texte de ce site est interdite, sous peine de poursuites légales

La vérité du temps

undefined

© Tous droits réservés - La copie sans autorisation de tout élément, photo ou texte de ce site est interdite, sous peine de poursuites légales

Patience et limites

undefined

© Tous droits réservés - La copie sans autorisation de tout élément, photo ou texte de ce site est interdite, sous peine de poursuites légales

Syndrome du sauveur

undefined

© Tous droits réservés - La copie sans autorisation de tout élément, photo ou texte de ce site est interdite, sous peine de poursuites légales

Les émotions

undefined

© Tous droits réservés - La copie sans autorisation de tout élément, photo ou texte de ce site est interdite, sous peine de poursuites légales

Vivre sereinement alors que tout va mal

C'est la question que vous vous êtes certainement déjà posée lorsque vous sentez que l'univers malade tout entier va s'abattre sur votre vie comme un couvercle trop lourd. On nous dit de "profiter de l'instant présent", que ce serait la bonne attitude à avoir pour connaître le bonheur. Mais, en même temps, on nous rend constamment soucieux pour notre avenir: la planète est en danger, nos conditions de vie et celle de nos enfants se dégradent, le pouvoir d’achat est en chute libre... Comment arriver à profiter de la vie dans un contexte si anxiogène?

Le poids de l'information
Écoutez attentivement les nouvelles du matin. Que disent-elles? A de rares exceptions, il ne s’agit que d’accidents, de décès, de catastrophes, de guerres, de famines, de difficultés, de tensions... Elles ne font que nous transmettre de la lourdeur psychologique! On nous fait très rarement part de bonnes nouvelles qui nous inspireraient, nous tireraient vers le haut, nous donneraient envie de fournir le meilleur de nous même et de nous dépasser pour autrui... Le conditionnement médiatique a un effet pervers car il agit comme des suggestions hypnotiques - à force d’entendre répéter encore et encore ces messages négatifs, nous finissons par les intégrer au niveau du subconscient et nous y réagissons émotionnellement par une forme d’abattement, plus fort que nous. Nous nous sommes attribués le malheur des autres, comme si c'était le notre...

undefined

Expérimenter une autre méthode
Faites une petite expérience pendant un mois: ne suivez plus les informations à la télévision ou à la radio, cessez de lire les journaux ou les actualités sur Facebook ou les autres médias, et regardez si, premièrement le monde s’en porte plus mal, et deuxièmement, si vous n’allez pas mieux...
Vous vous rendrez compte à quel points ces informations, devenues tellement banales aujourd'hui, finissent par conditionner votre humeur, votre façon de voir la vie, et votre manière de gérer votre propre vie - jusqu'à inconsciemment influencer votre processus de décisions personnelles...
Soyons objectifs - ce n’est pas pratiquer la politique de l’autruche. Car si toutes ces informations négatives vous poussaient véritablement et concrètement à l’action pour que les choses changent (vous engager politiquement ou au niveau associatif, donner de votre temps pour défendre une cause etc...), alors oui, ces informations auraient une utilité réelle et positive, elles vous permettraient de vous mettre en mouvement. Or que se passe-t-il en réalité ? Que faites-vous de ces informations?
La réponse est simple RIEN.

Elles ne font que déposer en nous des données ou des ressentis négatifs, consciemment et inconsciemment, sans que nous puissions y changer quoi que ce soit. Que se passe-t-il donc? Comme nous ne pouvons pas agir concrètement sur les évènements du monde, toutes ces nouvelles catastrophiques induisent en nous, jour après jour, un sentiment d’impuissance, nous donnant une impression de perte de contrôle et de fatalité. Triste résultat sur nos vies...

undefined

Stopper la spirale négative
Vous avez clairement compris que vous détenez réellement le pouvoir de bloquer ce flot d'informations chaotiques et négatives, qui sont formatées par les médias, telle une pensée unique nous imprégnant, tout en visant à nous informer. (Ou à conditionner l'humanité peur être?)
En fait, en voulant, à tout prix, «être au courant» de ce qui se passe dans le monde, on se retrouve happé et on se déconnecte émotionnellement de sa réalité personnelle immédiate (instant présent). Au lieu de vous alarmer sur la pauvreté dans le monde, demandez-vous plutôt: quelles actions concrètes puis-je accomplir contre la pauvreté dans mon quartier? Qu’est-il possible de mettre en œuvre, ici et maintenant, dans mon environnement immédiat?

A ce moment là, vous ne subirez plus passivement l’impuissance du non-agir. Le Dalaï lama affirme que le premier pas pour faire cesser la guerre dans le monde est de faire cesser la guerre en Soi. Quelles sont alors vos zones de conflits personnelles? Quelles sont vos oppositions ou mal-être présents dans mon existence? Qu ce soit avec vos proches, vos collègues, vos amis? Comment y remédier? Que pouvez-vous faire dans le Ici et Maintenant?

Voilà les vraies questions... Voilà une véritable bonne réflexion personnelle...

source: psychologies.com

© Tous droits réservés - La copie sans autorisation de tout élément, photo ou texte de ce site est interdite, sous peine de poursuites légales

Je ne peux pas contrôler

undefined

© Tous droits réservés - La copie sans autorisation de tout élément, photo ou texte de ce site est interdite, sous peine de poursuites légales
Accueil ← Billets plus anciens